mardi 28 juin 2016

Couvrez ce sang que je ne saurais voir

Théophraste          

Plusieurs personnalités ont trouvé « indigne » une fresque de Goin, représentant une Marianne matraquée par deux policiers (festival de street art, Grenoble).

Parmi les indignés : le directeur départemental de la sécurité publique, l’ancienne ministre socialiste Geneviève Fioraso et « Debout la France », le groupuscule de Dupont-Aignan (qui avait soutenu la candidature de Robert Ménard à Béziers en le comparant à Jeanne d’Arc).
L’ensemble de la France bien-pensante avait pareillement été horrifiée par deux affiches d’info’com-CGT dénonçant les violences policières.
Pourtant, à chaque manifestation contre la casse du Code du travail, des coups de pieds, de poings, de matraques contre des manifestants pacifiques ont été vus, photographiés, filmés.
Le site Le Grand Soir avait donné à voir les exactions policières dans un article où l’on apprend que Blaise Pascal avait en son temps épinglé nos Tartuffe : « Etrange zèle que celui qui s’irrite contre ceux qui accusent des fautes publiques et non contre ceux qui les commettent ».

Théophraste R. (Fondateur de l’association « Pour le remplacement des lanceurs de grenades par des lanceurs d’alertes »).

Le Grand Soir

Aucun commentaire: